SMSL SA-50 : la perle rare

Avis sur l’amplificateur SMSL SA-50 de classe T

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un amplificateur de classe T ? T vient de Tripath, le nom de la première société à avoir développé un amplificateur de commutation de classe D avec une fréquence plus élevée. Combien ? Eh bien, aussi élevée que 50MHz.

L’idée a été de résoudre certains problèmes majeurs rencontrés sur les amplificateurs de commutation en réduisant le temps entre les cycles de commutation. Tripath a été dissout en 2008, et ce qui restait de la société a été acheté par Cirrus Logic plus tard dans la même année. Toutefois, les amplificateurs de classe T ont bel et bien survécu et sont aujourd’hui facilement accessibles.

Bien sûr, le grand avantage des amplis de commutations est qu’ils sont plus efficaces que les autres types d’amplis. Cela signifie que quelle que soit la valeur de puissance de sortie, l’amplificateur de commutation peut être de petite taille et consommer moins d’énergie qu’un amplificateur polarisé de type A/B.

Le SMSL fait partie des petits amplificateurs de classe T actuellement fabriqués en Chine. Cet appareil a une puissance de sortie de 50 watts par canal. Vous pouvez voir à quel point il est petit sur l’image ci-dessous :

C’est un amplificateur très simple, tout analogique, conçu pour fonctionner avec une source d’entrée analogique et deux haut-parleurs. Sur le front, on retrouve un interrupteur d’alimentation et un bouton de volume. Vous savez quand celui-ci est en marche, car il y a une lumière bleu pâle qui émerge derrière le bouton. A l’arrière de l’appareil, on retrouve deux entrées prises RCA et deux terminaux pour haut-parleurs qui fonctionnent avec du fil dénudé ou des fiches bananes. Il y a également un connecteur pour l’adapteur fourni avec l’appareil. L’adapteur est aussi grand que l’amplificateur. Il est semblable à ceux que vous pouvez trouver sur une imprimante classique. Voici une photo de l’arrière de la SA-50.

Je n’ai pris aucune mesure de performance. J’ai juste branché l’appareil et écouté. Je vais vous donner mes réflexions sur le sujet. La puissance de sortie supposée être fournie est de 50 watts par canal. Je ne sais pas si cela est vrai ou s’il s’agit seulement de la base sur laquelle le cahier des charges a été établi. Mais, je peux vous dire que le son puissant qui est sorti est capable de m’expulser hors de la chambre.

Le dispositif remplace un récepteur stéréo Teac que j’utilise depuis longtemps et qui agonise. L’appareil amplifie le son de mon PC que j’écoute tout au long de la journée au travail. L’audio vient des fichiers MP3 de mon NAS. L’amplificateur est branché à un subwoofer 12’’ Bic F12 qui est connecté à une paire d’enceintes compactes branchées sur les connecteurs du sub. C’est un magnifique petit système de sonorisation qui est mieux que tout ce que vous trouverez pour la plupart des ordinateurs personnels.

Le son est aussi affiné et précis que celui qu’on peut entendre d’un ampli à semi-conducteurs. Il a plus de puissance que ce qu’il faut pour gérer ce système. Le seul point négatif que j’ai constaté est que l’unité semble intégrer un caisson de basses. Je dis cela parce que je devais baisser un peu le volume du subwoofer, j’ai encore eu des sons graves un peu flous. Il n’y a pas de mots exacts pour décrire cet ampli avec précision. Performance, haute fidélité et son agréable, ce sont toutes des affirmations vraies. Je vais probablement régler l’égaliseur dans les paramètres de son de mon ordinateur pour baisser un peu la basse. Pour l’instant, je suis tout simplement heureux que mon ordinateur produise de la musique à nouveau.
Coûteux ? Non. Vous pouvez acheter un de ces appareils pour seulement 66$ sur Amazon. Je ne recommanderais pas cet ampli pour un home cinema, ni pour un système avec de multiples sources. Mais, si vous voulez que votre ordinateur soit branché à une paire de haut-parleurs passifs et sorte un son agréable, il serait difficile de battre ce petit amplificateur avec un prix aussi dérisoire. Ravi, je l’ai tout simplement acheté.

Guide d’achat de l’amplificateur Hi-fi numérique SMSL SA-50 (2×50 Watts)

Pour et contre

Hi-fi dans un amplificateur de la taille de deux paquets de cigarettes Ce n’est pas un T Amp. Ce n’est pas sérieux !
Un merveilleux petit système d’amplification pour ordinateur. Hautement recommandé ! Plus d’argent dans le boîtier que dans les tripes.

Un étonnant petit ampli

Incroyable pour le prix !

Caractéristiques du SMSL SA-50

Un incroyable amplificateur pour les enceintes bibliothèques : Je ne prétends pas connaître beaucoup de choses sur les amplis, mais cette chose n’est pas mal du tout. Je l’utilise actuellement pour amplifier les bs22 Pioneer que j’ai dans ma chambre. Pour une écoute régulière, je ne pousse pas le bouton plus haut que l’horizontal (à l’ouest s’il s’agit d’une boussole). Malheureusement, aller plus loin peut causer des dégâts à l’oreille, et je ne sais pas si c’est l’amplificateur ou les haut-parleurs. Mais à ce point, il est sacrément puissant. Vous pouvez avoir une description complète de cet amplificateur sur zeos (faites la recherche sur youtube), l’endroit où je l’ai découvert et qui m’a poussé à l’acheter.
Un petit amplificateur très puissant : J’utilise cet ampli avec un ensemble d’enceintes compactes micca mb42X. Le résultat est supérieur à ce que j’attendais. Il n’y a aucun doute. Cet ampli produit vraiment 50 watts par canal, plus que le double de la puissance de sortie des amplis classiques au même prix. Il n’est pas seulement puissant, mais le son qu’il produit est également fantastique. La qualité de la fabrication semble également excellente. Il a un design plutôt agréable. Il est fait en 100% métal. Lorsqu’il est en marche, il y a une lumière bleu vif agréable (pas trop vif) autour du bouton de volume. En somme, c’est un produit à prendre en compte sérieusement si vous êtes à la recherche d’un petit amplificateur stéréo puissant.
Une tonne de puissance dans un objet compact : Je suis malentendant. Je dois faire une croix sur les bonnes affaires avec une fréquence sonore supérieure. J’ai également des difficultés à entendre la radio et la television. Je voulais un petit ampli puissant pour amplifier le son de mon téléviseur et un poste radio AM/FM Scott avec un égaliseur graphique. De cette façon, je pourrais régler la fréquence et entendre mieux sans beaucoup d’efforts. Je peux faire tout ceci dorénavant et la configuration fonctionne tout simplement à merveille.


Ce minuscule ampli a beaucoup de pouvoir. Je l’ai utilisé pour amplifier une paire d’enceintes bass-reflex à 3 voies pendant tout un trimestre avec son boîtier qui mesure 14’ x 18’. Il possède uniquement une entrée à l’arrière. Aussi, vous devez avoir un commutateur a/v si vous voulez brancher plus qu’un appareil. J’ai acheté un commutateur Sima SVS-14 A/V à 4 entrées Selector pour pouvoir brancher plus de quatre appareils. Celui-ci fonctionne également de manière impeccable.
Fonctionnement intéressant, son net : Je ne suis pas audiophile. J’ai acheté cet ampli pour mes enceintes bibliothèques (sp-bs22-lr Pioneer). Je l’ai préféré au lepai lp2020s à cause de sa puissance plus élevée.

Malgré son boîtier presque nu, où on ne trouve qu’un bouton d’alimentation et un bouton de volume sur la face, j’ai été surpris par la qualité de fabrication de cet appareil. Je n’entends aucun bruit sec ni craquement au moment de la mise en marche ou de la modification du volume. Je l’ai manipulé pendant 6 heures et il faut dire que le boîtier devient agréable au toucher. Je l’ai branché même si je n’avais pas encore les fiches bananes entre les mains. J’ai utilisé directement les fils des haut-parleurs et les ai vissés à l’arrière. Il s’agite relativement lorsque vous raccordez les deux canaux. Observer ceci m’a rendu nerveux – compte tenu d’un des fils qui s’est détaché et qui a court-circuité l’ampli.

Conclusion sur l’amplificateur SMSL SA-50

Cinq étoiles. Petit, mais puissant. Répond entièrement aux attentes.

Petit ampli de bureau extraordinaire. Fortement suggéré. Je l’ai connecté à un Audioquest Dragonfly avec des câbles Audioquest Evergreen 3, puis à une ancienne paire d’enceintes extérieures d’entrée de gamme avec un câble Axon 5mm-rca. Ces anciennes enceintes à bas prix produisent maintenant un son fantastique.

Cette configuration m’a encouragé à fabriquer de nouvelles enceintes pour tester pleinement le potentiel de l’ampli. J’ai fait la découverte par moi-même en écoutant de la musique avec un ordinateur portable ou un ordinateur de bureau en guise de solutions alternatives à ma précédente procédure. J’ai même acheté de la musique HD pour le tester. Quelques remarques sur le son : spécifique, aéré, imaginaire et basse restreinte.

Un autre avis sur le SMSL SA-50 TDA7492

Caractéristiques :

  • Le SMSL SA-50 a une puissance réelle de 2 * 50W Stéréo
  • Protection thermique et solide protection contre le court-circuit
  • Est compatible avec le filtre à capacités Philips 6600 UF, répond à des besoins de puissance très élevée
  • Dimensions : 150mm x 92mm x 43mm

Cette génération de gadgets a souvent un point en commun : la portabilité. Les gadgets de forte puissance sont généralement accompagnés d’un arsenal de caractéristiques. Vous ne croiriez jamais au premier coup d’œil que cet appareil incarne ces caractéristiques. Le SMSL Sa-50 TDA7492 fait partie de ces appareils portables qui font de la magie sonore, mais qui pèsent moins lourd.

Le SMSL Sa-50 TDA7492 fonctionne vraiment tel un petit bijou 🙂 et corrige beaucoup de problèmes audio. A cause de sa taille, il peut être installé n’importe où, être connecté à des appareils compatibles et la fête peut commencer. En quelques mots, il peut se résumer à compact et solide.

En ce qui concerne la qualité du son, il s’adapte très bien au gadget auquel il est branché. Cet appareil produit des sons acceptables qui sont assez pour mettre de l’ambiance. Et il le fait en utilisant peu d’énergie de la source d’alimentation. Ce dispositif compact fonctionne réellement à merveille sans nécessiter beaucoup d’énergie de support.

Bien que sa capacité à produire de l’audio soit limitée, cet appareil est équipé d’options pour le protéger d’une utilisation excessive. Par exemple, il possède une protection contre les surcharges thermiques, qui vise à éviter la surchauffe.
A cause de sa taille compacte, il n’est pas non plus exigeant en ce qui concerne l’emplacement. Il peut être installé convenablement sur la table, sur un meuble ou dans n’importe quel endroit disponible, car il ne prend pas beaucoup de place. Il s’agit définitivement d’un gadget qu’on peut emmener partout.

Le seul inconvénient de cet ampli est qu’il ne dispose que d’une seule entrée. Cela signifie que si vous avez beaucoup de sources audio, vous ne pouvez brancher qu’une seule à la fois. C’est tout à fait acceptable même si la taille dit que les capacités sont limitées. Mais encore une fois, la qualité du son et la netteté des sorties sont dignes d’éloges. Cet appareil peut même rivaliser avec les appareils de méga taille.

Le SMSL SA-50  est un petit ampli de base qui peut avoir un grand potentiel d’amplification s’il est utilisé à juste titre. Il est vrai qu’il ne peut pas fonctionner comme les amplificateurs géants sur le marché. Toutefois, il est ce qu’il vous faut si votre préoccupation est la portabilité et la qualité. Le fait est que cet appareil a été conçu pour être portable et non pour intégrer des options du couteau suisse.

Ainsi, si vous êtes à la recherche d’un amplificateur que vous pouvez emmener partout avec des commandes simples et une qualité exceptionnelle, celui-ci devrait faire partie de votre liste. Mise à part la qualité qu’il offre, il est également vendu à un prix abordable. En somme, ce petit appareil peut avoir d’énormes avantages.

Avis :
Le SA50 devrait avoir la même notoriété que celle qui est accordée au Lepai. Il est quatre fois plus puissant et sa qualité est quatre fois supérieure à ce dernier. Je suis ingénieur du son et possède une expérience en mixage et mastering dans des studios situés dans les deux continents. Je peux vous dire que jouer avec des amplis numériques bon marché est mon passe-temps. Je sais, vous vous dites sûrement « Pauvre ringard ! »

Cet ampli a la taille d’un livre de poche et est extrêmement léger. Une puissance réelle de 30 watts chacun que vous pouvez mettre dans votre poche pour seulement 70$. Il suffit de regarder les images ci-dessous pour s’en apercevoir.

1- J’ai amplifié des enceintes Polk T15 (100$ chez BB) et utilisé un MP3 qui est merveilleusement horrible. S’il vous plaît, ne me demandez pas pourquoi un gars comme moi avec mille et un matériels audio fait cela. Autrement, je vais également me séparer de vous. Je dois arrêter de mixer si le public écoute cela (je plaisante). Tout ce que je veux, c’est une reproduction exacte et je ne comprends pas tous ces mots descriptifs dans les avis. L’audio est une science, et non un art.

La reproduction commence par le micro, et non par votre chaîne stéréo. Je suppose que les personnes qui utilisent ceci ne réalisent pas que dans les studios, nous pouvons modifier le mix lorsque nous effectuons les enregistrements. Leur système audio produit alors du son que nous avons paramétré à notre guise. Aussi, la précision est le meilleur terrain d’entente entre les différents systèmes. Le mien semble assez précis, bien que le Topping TP22 soit le plus précis des trois dispositifs dont je dispose. Toutefois, celui-ci est plus grand, plus lourd et a moins de puissance. Le Lepai produit un son plutôt de bonne qualité, mais sa puissance est faible. C’est comme s’il se trouve dans votre compartiment moteur et qu’il semble qu’il pourrait se désagréger entre vos mains. Puis, j’ai acheté un Muse 2021. Ok, on est en pleine crise des amplis vieux jeu. J’ai délaissé mes amplis chers et chics pour quelque chose de nouveau, pas cher et clinquant.
J’ai cru comprendre que cet ampli (ce n’est pas un Tripath, mais un STM si quelqu’un s’y intéresse…) a été conçu pour les écrans d’ordinateur et de télé et qu’avec les bons schémas et des composants de qualité, il fonctionnerait au-delà d’un spectre audio de 40 watts par canal, sur 6 ohms pour 1% THD. C’est pourquoi j’ai pensé à environ 30 watts par canal. Ceci est énorme par rapport à mes estimations 8 pour le Lepai et 12-15 pour le Topping (ce sont toutes des estimations bien fondées basées sur des données incomplètes disponibles). Avec un signal d’entrée suffisant, cet ampli livre un son net jusqu’à ce que la plupart des enceintes compactes demandent grâce. Sachez que pour avoir deux fois plus de puissance, il faut dix fois plus de watts. Tout le reste étant identique. Ainsi, 30 watts par canal n’est pas trois fois plus puissant que 10, mais c’est assez évident. Je ne peux réellement pas dire à quel point la façon dont la réponse en fréquence utilise ces enceintes est linéaire, mais rien ne semble anormal.


Le design est pas mal. Avec seulement un bouton d’alimentation et un bouton de volume, il n’y a pas beaucoup de risques de mauvaises manipulations. Je revêts toujours en étain les bouts de mes câbles d’enceinte à brancher, mais ce sont des 5 voies – bien qu’ils utilisent uniquement des fiches bananes simples à l’évidence. Pour fournir du courant, cet ampli utilise un bloc d’alimentation de 108 W identique à celui d’un ordinateur portable. Celui-ci est évalué comme étant efficace à 90% au maximum. Aussi, je félicite vraiment les concepteurs de livrer au public un système audio stéréo petit, pas cher et de haute qualité. Tout le matériel est vendu à moins de 200$, soit environ le prix d’une radio-cassette il y a 30 ans. Je me demande ce que les professionnels de l’audio auraient dit à son sujet en 1983. Peut-être que nous aurions inventé un autre mot pour décrire l’audio aujourd’hui. Que pensez-vous de : « cet ampli fournit un dynamisme hyperboréen fabuleux tout en repoussant les enceintes à leurs limites ». Un dispositif très puissant.

2- J’ai ajouté le puissant sub 8 pouces Monoprice à ce système (59$ pour une livraison le lendemain dans l’Ouest américain et 5$ le coupon). Les sons sont mieux équilibrés désormais, exigeant zéro égaliseur, mais pas à pleine puissance. J’utilise deux adapteurs Y RCA d’un lecteur DVD et des câbles pour connecter l’ampli au sub. En ajustant le volume de l’ampli, ils augmenteront ou diminueront les médiums et les aigus.

Je préfère cela au réglage de la basse et des aigus. Je pourrais brancher les sorties des hauts-parleurs au sub, mais le sub et le Polks seraient de ce fait contrôlés par le bouton de volume du SMSL. Le sub utilise un filtre de second ordre, donc réglé à environ 50Hz. Le volume à 100Hz sera moins 12dB et à 200Hz moins 24dB. Donc, j’ajuste le ton en dessous de votre commande de basse classique. Tout fonctionne assez bien, mais le sub 60 watt ne peut pas suivre. Il aurait besoin d’un peu plus de préampli, ou pourrait tout simplement être le sub utilisable le moins cher que j’ai jamais vu. Peu importe, avec les améliorations du CD sur le MP3 et l’absence d’artefacts numériques sur l’égaliseur graphique, c’est génial (au moins maintenant, je peux dire si la grosse caisse a une mailloche en bois ou en feutre). Eh bien, cela a été amusant ! Feu vert pour ce système moins cher qui va impressionner beaucoup de gens possédant un SA 50. J’ai entendu dire que BB baisse les prix du Polks à 50$ à cette période de l’année. Alors, vous pourriez dépenser aussi peu que 180$ sur un 2.1 et obtenir un 100 watts réel et du son Polk. J’ai des voisins qui ont organisé un party dans leur jardin. Tous ont été émerveillés de la façon dont je me débrouille pour toujours avoir les meilleurs sons avec les systèmes de musique. Que pouvais-je dire ? Plus vous buvez, mieux ça sonne !!!

3- J’espère que je ne vais pas provoquer une hausse des prix, mais je suis de retour à nouveau (six fois ce mois-ci, Oh Mon Dieu !). Ceci, parce qu’il va être difficile de se cacher là où je les utilise. Tous les amplis ont fonctionné 24/7 sans problème jusqu’à présent. Je suppose que c’est parce que je ne peux pas pousser sur l’interrupteur d’alimentation. Ils seront utilisés pour amplifier quatre enceintes KRK R6 sur pied, qui sont également de merveilleuses enceintes bibliothèques…Je suis de retour pour faire un rapport sur cette configuration. C’est une grande salle (22×24) et les paires sont installées à chaque extrémité dont l’une des faces est celle câblée à l’arrière de façon à placer la gauche et la droite l’une en face de l’autre. J’utilise la grande partie de la puissance des deux subs 150 W de 12 pouces pour suivre celle du SA50, un signal approprié et un préampli. Le résultat final ? Wow ! Une qualité sonore nette même dans cette grande salle. Avant de trouver cet ampli, j’aurais utilisé des amplis plus grands, difficiles à dissimuler et plus coûteux.
Je vous fournirais les caractéristiques de cet ampli (comme la plage dynamique) si je pouvais en trouver. Mais après une longue recherche, elles ne semblent pas exister. Cependant, cette caractéristique n’est pas si importante que cela, car de toute façon, beaucoup de gens n’écoutent pas de la musique en appréciant mieux la qualité du son que celle du CD, qui a une plage de 96,3 dB. Cela signifie que la puce Tripath dans le Topping, estimée à 103dB, pourrait avoir une plage plus dynamique que ce dont vous avez besoin. Il en va de même pour le SMSL.

Une autre chose. J’ai vu la mention comment fonctionne le contrôle de volume dans de nombreux notices de différents amplis trouvés ici et ailleurs. Alors, permettez-moi de commenter là-dessus, parce que normalement je ne les utilise pas. Un simple scénario qui s’appliquera avec différentes entrées. Je vais utiliser un casque pour connecter l’ampli, et la même chose pour les sorties d’ordinateur, les convertisseurs analogiques numériques, actif x-overs, etc.

Vous avez mis au fond le volume de vos écouteurs jusqu’à ce qu’ils se distordent. C’est la combinaison écouteurs-ampli qui est importante dans ce cas. Baissez le volume, cela devient plus net, non ? Ce même concept s’applique en utilisant un ampli de puissance au lieu des écouteurs. Il en va de même pour une console de mixage coûteuse à plus de 100 branchements.
L’ampli, qui est le dernier sur le trajet du signal, va amplifier tout ce qui se trouve en amont. Ainsi, en utilisant 80% d’entrée et en augmentant le volume de l’ampli, vous amplifiez un signal confus. Si en maximisant le volume de l’ampli et en envoyant un signal faible mais net, vous entendez enfin le bruit de distorsion, c’est probablement l’ampli qui la crée, mais pas le signal à l’ampli. Vous auriez alors atteint le maximum de l’ampli. Donc, à moins que ce ne soit pas possible, tournez le bouton de l’ampli jusqu’à ce qu’il y ait zéro sifflement… et contrôlez le volume avec le dispositif d’entrée. S’il est trop sensible, baissez l’ampli à vos oreilles jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus et laissez-le là. J’ai manipulé des centaines de systèmes préampli/ampli et les commandes de volume sont très rarement utiles. Réglez-les et oubliez-les.

Je me rends compte que beaucoup sont au courant de ce concept, mais apparemment beaucoup ne le savent pas non plus…Est-ce que nous ne voulons pas que tout le monde écoute un meilleur son ?

4- J’ai testé cette fois-ci l’ampli contre le Topping 22 et le Lepai en utilisant mes propres pistes 192k/24 de mon studio ainsi qu’une paire de NS10. Voilà ce que j’ai remarqué. Le Lepai n’est pas dans la même catégorie. Ce qui sonne bien pour 20$ ne peut pas être comparé à un appareil de plus haute qualité. Je donnerai au Topping le prix de la précision, mais le SMSL est tout simplement plus chaud, une qualité que certains préfèreront, et plus puissant. Je l’ai également testé sur des haut-parleurs 4 Ohm et j’ajoute à la liste que la réponse en fréquence est relativement linéaire. Mon avis…pour la puissance, le prix et la taille, cet ampli ne peut pas avoir d’égal. Je dois revoir ma note à 5 étoiles. (Mais si vous pensez que j’ai tort, faites-le moi savoir afin que je puisse acheter un autre petit ampli !)
Mise à jour : Il s’est passé presque un an depuis et je peux vous faire part de mon entière satisfaction. J’ai passé l’information à quelques amis dans le secteur et ils ont donné les mêmes critiques que moi …Exceptionnel ! …Excellent !… Wow !
Deuxième chose, c’est mon ampli de voyage. Il est probable que les agents de la TSA l’aient également acheté après avoir inspecté ma serviette. C’est le meilleur en termes de taille et de poids. Il est en fait plus petit qu’un livre de poche de 500 pages. Après l’avoir utilisé avec de nombreuses enceintes différentes, je vous suggère des modèles qui mettent l’accent sur les grandeurs, comme les cymbales, parce que l’ampli semble marcher avec les grandeurs un peu trop. J’essaie de ne jamais utiliser d’égaliseur. Des enceintes lumineuses résoudront également ce souci. Ce serait mon conseil si vous aviez le choix.

Ceci est une alternative de haute qualité aux classiques amplis Tripath bon marché. Il est joliment réalisé en aluminium laqué, a des fiches bananes, et semble assez chic (pour moi), et non pas quelque chose qui devrait être cachée dans le coffre de votre voiture, pour amplifier un autoradio DIY.
J’ai utilisé le mien pour connecter mon ordinateur à une paire d’enceintes compactes avec une sensibilité typique (86dB). J’ai émis trois réserves au sujet de l’achat de cet ampli, mais au final, elles ont fini par disparaître :
1- J’ai été inquiet à propos du faible rapport signal sur bruit. Ceci signifie que mes enceintes produiraient un bruit audible statique lorsqu’elles sont supposées être silencieuses. Cela ne pose aucun problème. Je peux entendre un bruit statique avec mon oreille à environ 2,5 cm d’un tweeter. Il se dissipe au fur et à mesure que je m’en éloigne, au point que je n’entends plus rien à 15 cm plus loin. Il n’est pas question que j’entende quoi que ce soit là où je suis assis, à 7 à 10 cm. (Bien sûr, les enceintes plus sensibles produiront un bruit statique plus puissant, mais il me semble peu probable que ce soit assez fort pour déranger personne.)
2- Je le garde tout le temps, car je ne veux pas avoir à l’allumer et l’éteindre chaque fois que j’utilise mon ordinateur. Je craignais qu’il pourrait consommer beaucoup d’énergie en cas d’inactivité. Je viens de vérifier. Il utilise 1,7 watt lorsqu’il est allumé et amplifie le « silence » de mon ordinateur. Ce n’est pas un chiffre insignifiant, mais je pense que c’est acceptable. Donc, il coûte environ un dollar par an si on le laisse allumé.
3- Certaines personnes disent qu’il n’est pas assez puissant. Ces personnes doivent l’utiliser à une fin complètement différente que moi. Si j’augmente le volume jusqu’à la limite de l’inconfort sur mon bureau, l’ampli n’utilise que 2 watts seulement au total, ce qui revient à 0.3 watt de plus que la puissance au repos. J’ai essayé brièvement de tourner le volume jusqu’à 3 watts et ai commencé à craindre pour mon audition et que les voisins appellent la police. J’ai découvert la signification d’un seul watt, en matière de son. J’imagine qu’une puissance de 50W qui entre dans une enceinte bibliothèque est plus que suffisante pour une application résidentielle.

Un autre utilisateur en dit du bien

J’ai acheté cet ampli après des recherches pour la mise à niveau d’un Lepai 2020a+. Cela a été le cas ! Pour 40$ supplémentaires, il vaut mieux acheter cet ampli que le Lepai. Il produit un son clair et dynamique. Il est construit avec des matériaux haut de gamme et ne prend pas plus de place qu’un iPhone 6 sur le bureau. Certes, vous n’obtenez pas un récepteur de 200$, mais vous ne pourrez pas trouver un si bel amplificateur à ce prix ! Je l’ai couplé avec des enceintes compactes Micca Covo-S. L’ensemble a fonctionné à merveille. Les haut-parleurs, quelques câbles d’enceintes, et l’ampli ont coûté moins de 150$. La qualité de la configuration serait inaccessible à ce prix. Si vous aviez besoin d’une configuration stéréo petite et simple, mais de haute qualité, ceci est parfait !

Et encore un !

Ceci est vraiment un ampli économique et impressionnant dans un petit boîtier. Mon précédent T-Amp a été un Dayton Audio DTA-100 (jumelé avec un Maverick Audio D1 Tube Magic DAC alimenté par le câble de sortie numérique de mon Macbook Pro) que j’appréciais beaucoup. Le Dayton m’a coûté 130 $. Au bout d’un an, un canal ne marchait plus. Puisque personne ne pouvait plus le réparer, j’ai cherché un autre ampli pour amplifier une nouvelle paire de Polk Audio T15s que j’ai achetée pour le plaisir – peut-être à 50 palourdes.

J’ai considéré l’ampli Lepai – le prix était certes séduisant, mais je ne voulais pas faire une mise à niveau plus tard. Toutefois, je ne voulais pas non plus dépenser beaucoup d’argent. Ceci s’est avéré être la meilleure combinaison = ampli SMSL + enceintes Polk. Je dois tout à Anthony J – l’ingénieur de son qui m’a guidé dans cet achat grâce à son avis. Cette configuration a remplacé un ampli NuForce Icon et des câbles d’enceintes Ethernet NuForce. En fait, elle les a tous balayés à moins d’un tiers du coût. Le plus drôle est que j’utilise un RockBoxed Sansa Clip+ pour l’entrée musicale. J’ai testé le Sansa avec l’Icon. C’était bien, mais. Je n’ai jamais été vraiment satisfait de la configuration NuForce malgré tout le battage médiatique à son sujet à l’époque. Quoi qu’il en soit, le Sansa sort un son fantastique qui se reflète dans ce système stéréo très basique. J’ai eu de nombreux amplis, récepteurs et haut-parleurs, aucun n’a sonné comme il se doit dans la salle d’exposition.

Mais, cette configuration a largement dépassé mes attentes. Donc, si vous cherchez un bel ampli avec une puissance élevée et un son net à un prix raisonnable, ceci pourrait être ce que vous cherchez. Le Sansa peut être acheté à 35$. Comme le magazine Mad a l’habitude de dire : bon marché !

Et un dernier sur la SA-50 pour la route :

Beaucoup de puissance et un son très musical. J’utilise un Topping D3 DAC pour écouter de la musique sur mon ordinateur au bureau via un USB. Le SA-50 remplace un Topping TP30 que j’ai utilisé pour amplifier un sub et des enceintes Polk Monitor 30 Series II dans une configuration en champ proche. Non seulement, le SA-50 a plus de puissance que le TP30, mais le son est aussi amélioré. Même si j’écoute généralement de la musique à un volume plus faible – une configuration pour le bureau, il est agréable d’avoir une certaine marge. Toutefois, même à un faible volume, le SA-50 est plus musical et offre plus de punch. Il produit une basse serrée, et sonne tout simplement mieux dans l’ensemble. J’ai également été surpris de voir à quel point cet ampli est petit. Les Topping D3 et TP30 sont de la même taille – tous deux minuscules – mais le SA-50 est encore plus petit. J’ai précédemment acheté un Topping TP60 pour remplacer le TP30, mais celui-ci a produit des bourdonnements (je pense que c’est dû à son alimentation).

J’ai donc hésité à le remplacer avec le minuscule et moins cher SA-50. Mais, je ne pouvais pas être plus heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *